Décoration

Toutes les techniques pour poser du parquet

Plutôt simple à faire soi-même, surtout s’il s’agit d’un parquet stratifié en pose flottante!

Qu’en est-il des autres techniques de pose?

Quelle technique de pose adopter pour quel type de parquet?

Consultez également nos différents articles sur le parquet : Les différents types de parquet, la pose clouée, la pose collée.

 

En fonction du parquet que vous allez acquérir, vous aurez le choix entre différentes techniques  de pose :

Technique 1 : La pose flottante

Contrairement à la pose clouée et à la pose collée, la pose flottante permet au parquet de ne pas être fixé sur lambourdes ou au sol. Cette pose est idéale pour les débutants et s’adapte à tous les supports comme du pvc, du carrelage ou de la moquette rase. Si vous avez une moquette épaisse, il vaut mieux la retirer.
Les lames s’emboîtent entre elles grâce à un système de clips.

Technique 2 : La pose collée

Isolant pour pose collée de Leroy Merlin

La pose collée concerne les parquets contrecollés et les parquets massifs.
Contrairement à la pose clouée et la pose flottante, la pose collée est conseillée pour les planchers chauffants.
Vous pouvez coller un parquet sur des supports comme une chape flottante ou rapportée, un béton surfacé, des panneaux contre-plaqués ou de particules.

Il existe 3 techniques pour coller un parquet:

  • La pose collée en plein : appliquer de la colle sur toute la surface à l’aide d’une spatule.
  • Le collage au cordon : déposer la colle en cordons perpendiculaires aux lames.
  • La pose d’un isolant : mettre de la colle dans les trous de votre sous-couche isolante posée perpendiculairement aux lames.

 

Technique 3 : La pose clouée

Contrairement à la pose collée et la pose flottante, la pose clouée est très technique, aussi, il est parfois préférable de faire appel à un professionnel si vous n’êtes pas le roi du bricolage.
La pose clouée est la technique traditionnelle pour la pose de parquets massifs.
En fonction du lieu d’installation, la pose clouée se fera soit sur des solives, si la pièce se trouve à  l’étage, soit sur des lambourdes clouées sur les solives ou flottantes, pour une pièce en rez de chaussée.