Travaux

Comment réparer un robinet qui fuit ?

Un robinet qui fuit fait partie des problèmes de plomberie la plus courante. Cela peut devenir un cauchemar. Sans parler de la facture d’eau, le bruit de l’eau qui coule est très désagréable à entendre, surtout la nuit. En quelques gestes simples, voici comment réparer un robinet qui fuit.


Quels sont les outils nécessaires pour réparer le robinet ?

Pour réparer votre robinet, vous aurez besoin des quelques outils comme :

  • Un tournevis plat ou cruciforme
  • Une pince multiprise
  • Une clé plate ou une clé à molette
  • Un chiffon
  • Un pied à coulisse ou un mètre ruban pour mesurer le diamètre du clapet
  • Une graisse au silicone (si besoin)
  • Deux joints de clapet (en caoutchouc pour l’étanchéité des joints)
  • Un rodoir (si besoin)
  • Un dégrippant
  • Un ruban de téflon

Avant d’entreprendre la réparation…

  • Pensez à fermer l’alimentation d’eau avec du robinet de barrage ou couper l’alimentation essentielle et ouvrez les robinets pour faire la vidange d’eau dans les canalisations.
  • Placez un chiffon dans le lavabo ou sur le comptoir pour éviter d’abimer vos outils.
  • Fermez le bouchon pour éviter qu’un écrou ou une vis tombe dans le tuyau d’évacuation.
  • Une fois que le joint de clapet usagé est démonté, pensez à vérifier la taille, le type et l’épaisseur (pleine ou percé) pour mieux choisir un modèle identique.

Les étapes à suivre pour la réparation

Coupez l’arrivée d’eau

Avant de commencer, fermez l’alimentation d’eau avec le robinet habituel. Pour le cerner, suivez le cheminement de la tuyauterie jusqu’au niveau du compteur d’eau. En général, ce dernier se trouve dans les pièces d’eau (toilettes, salle de bain…), au sous-sol ou dans la cuisine de votre maison.

Démontez la poignée du robinet

Pour atteindre les joints abimés et les remplacer, il faut d’abord enlever les poignées du robinet, qu’on l’appelle aussi « croisillons » !

  • Desserrez le cache de la poignée avec une pince multiprise. Sur certains modèles, le cache est composé d’une pastille colorée bleue ou rouge (montrant s’il s’agit de l’eau froide ou de l’eau chaude).
  • Desserrez ensuite la vis de fixation qui se trouve à l’intérieur de la poignée.
  • Enlevez la poignée en le tirant dans son axe de déclivité.

Vérifiez l’état d’écueil du joint de clapet et adaptez-le au besoin

Le siège se trouve à la surface sur laquelle le joint du clapet se pose pour prévenir l’évacuation de l’eau. Cet élément du robinet peut être endommagé, entartré ou usé. Dans ce cas, le changement du joint du clapet n’est pas suffisant ; il faut modifier le siège, c’est-à-dire l’adapter.

Un rodoir est constitué d’une poignée, un jeu de fraises de différentes tailles ainsi qu’une chemise filetée avec un ou plusieurs pas de vis. Pour cela :

  • Pensez à la vérification de l’état du siège, en l’étudiant d’abord puis en le touchant avec un doigt.
  • Positionner sur le rodoir une fraise de diamètre similaire à celle du joint du clapet.
  • Choisissez le pas de vis qui est adéquat à la dimension de la tête, puis attachez le rodoir dans l’emplacement de la poignée. Ne forcez pas.
  • Pousser, puis réaliser deux ou trois tours à la molette du rodoir. Ensuite, revérifiez l’état du siège.
  • Enlevez les débris, le cas échéant.

Placer les joints et clapets

Une fois que vous avez la tête du robinet en mains, pensez par la suite placer les joints toriques sur le corps du mécanisme et le joint clapet à sa base. Pour cela :

  • Veuillez sortir les joints toriques de leur boîte avec la pointe du tournevis.
  • Le joint du clapet, percé ou non, permet d’avoir une étanchéité au fond du logis de la tête de robinet. Pour le retirer, vous devez faire levier avec la pointe du tournevis. Faites Attention pour ne pas vous blesser avec la pointe.
  • Le mécanisme de la tête de robinet est constitué de deux ou trois parties démontables où vous pouvez trouver des joints toriques (remplacer rarement, vous pouvez néanmoins les graisser et les vérifier) et où vous allez assurer du bon vissage (une fuite peut être engendrée si desserrée).
  • Un filetage au pas à gauche permet d’y accéder une fois que vous avez dévissé après avoir retiré le circlip.
  • Lorsque vous avez fini de vérifier, remontez l’ensemble graissé.

Remplacez le joint et revigorez les poignées

Conduisez le nouveau joint de clapet dans sa capsule. Ensuite, installez la tête de robinet à son emplacement, puis comprimez son écrou avec une clé à molette. Terminez par la remise des poignées, ainsi que les petits caches de leurs vis distinctifs. À la fin, pensez à vérifier qu’il n’y a aucune fuite dans la nouvelle installation. Pour cela, ouvrez l’alimentation en eau, puis vos mélangeurs, pour en être sûr. Si vous voyez encore des gouttes à gouttes, la tête n’est peut-être pas suffisamment vissée.

Remplacez une cartouche de mitigeur

Il se peut que vous soyez en présence d’un robinet mitigeur qui est une acquisition unique pour l’eau froide et l’eau chaude. Dans ce cas, il faut remplacer la cartouche de mitigeur qui comprend les joints d’étanchéité.

  • L’accès à la cartouche se fait en retirant la pastille qui se trouve sous la commande.
  • À l’aide d’une clé, desserrez la fixation de la commande.
  • Enlevez le support de cartouche avec une clé à tube.
  • Retirez la cartouche de son logis puis changez-la par une de même modèle.
  • Remontez l’ensemble et faites un test d’étanchéité.

Vérifiez l’étanchéité de l’installation

Une fois que tout est en place, pensez à vérifier l’étanchéité de l’installation. Pour cela :

  • Ouvrez l’arrivée d’eau.
  • Faites couler l’eau pour voir si tout est bien étanche.
  • En cas de fuite, enlevez à nouveau les poignées et diminuez la tête du robinet.
  • Si la fuite persiste, débarrassez la tête du robinet et remontez-la après avoir additionné de la graisse au silicone sur le joint du clapet et sur le tréfilage.

Bref, si vous avez suivi tous ces conseils et que votre robinet fuit encore, demander de l’aide d’un professionnel en la matière comme Plombier à Nangis.