Décoration

Les différents types de parquet

Chaleureux et esthétique le bois a toujours une place de choix dans la maison!

Envie d’un parquet mais pas toujours simple de s’y retrouver, entre le massif , le stratifié…

Quels sont les caractéristiques de chacun pour faire le bon choix?

Petit tout d’horizon des différents types de parquets!

Pour la pose, reportez-vous à « Toutes les techniques de pose d’un parquet »

Il existe quatre grandes catégories de parquets, avec pour chacune des spécificités qu’il est utile de connaître pour bien choisir son parquet en fonction de son lieu d’installation future et de l’aspect recherché.

Fabriqués à partir de nombreuses essences de bois, indigènes ou exotiques, le prix de votre parquet, sa résistance et son esthétique seront différents, alors ouvrez l’oeil et faîtes le bon choix !

Les essences de bois utilisées

Les essences indigènes : Ce sont les essences locales.

  • Le chêne
  •  Le châtaigner
  •  L’érable
  •  Le pin
  •  Le frêne
  •  Le hêtre

Les essences exotiques: Essences qui résistent à l’eau, et qui seront parfaites pour les pièces humides. Voir aussi notre article: « Un parquet en bambou dans la salle de bains t’es sûr? »

  • Le teck
  •  Le Kambala
  •  Le wengué
  •  Le bambou

Catégorie 1 : Les parquets traditionnels massifs

Les parquets en bois massif sont les plus durables avec une durée de vie d’environ 100 ans, et parfois plus, mais, ils sont aussi les plus chers.

Toutefois, il est possible de trouver dans les grandes enseignes des parquets massifs a des prix de plus en plus abordables .Les essences exotiques  , qui offrent une bonne résistance à l’eau, seront, toujours les plus chères.

la technique traditionnelle de pose du parquet massif est de le clouer sur des lambourdes, mais il est tout à fait possible de le coller.

Les dimensions, que l’on trouve dans les grandes enseignes de bricolages, pour une lame de parquet massif sont très variables:
Longueur entre 300 et 1200 mm
Largeur entre 50 et 120 mm
Épaisseur de 15 ou de 23mm

Attention toutefois, car il faut retenir que plus un parquet est épais et plus il est résistant. Les épaisseurs de 15 mm seront plus économiques mais pourraient avoir une durée de vie moindre.

Catégorie 2 : Les parquets contre collés

Ils sont composés de plusieurs couches de bois, seule la couche de parement est en bois massif, et les autres couches sont en contreplaqué et en médium.
Plus économiques que le massif, ils sont très en vogue et représente les 3/4 des ventes de parquet bois ( sans inclure les revêtements stratifiés).
ils sont pratiques car ils  peuvent être poncés, vernis et même colorés, comme un véritable parquet massif. Ils ont, également, une longévité importante qui peut aller jusqu’à environ 70 ans, s’il est bien entretenu.

Les parquets contrecollés se prêtent à la pose flottante clipsée ou bien à la pose collée.

Il faut distinguer deux catégories de parquets contre collés, qui sont répertoriés par rapport à leur épaisseur :

  • Les parquets épais, de 14 à 23mm, compatibles avec une pose collée, clouée ou encore flottante.
  • Les parquets fins, de 8 à 10mm d’épaisseur sont à installer uniquement en pose flottante .

Catégorie 3 : Les parquets à mosaïques collés

Composés de petites lamelles, ou carrés en bois minces, ils sont disposés selon différents motifs en plaques carrées. Ils sont disponibles dans de très nombreuses essences et permettent des disposition originales et personnalisées pour les plus créatifs d’entre vous.
Parquet plutôt économique, il offre un bon rapport qualité/prix mais, sa faible épaisseur, de 8 mm, en général, ne permet qu’une pose collée et demande un minimum de savoir faire pour sa mise en oeuvre.

 

Catégorie 4 : Les revêtements stratifiés

Le parquet stratifié ressemble à du bois à s’y méprendre mais n’a rien du bois. Ce revêtement de sol fait partie de la famille des parquets, même s’il ne contient pas de bois .Il est composé de plusieurs couches. La première couche qui sert de base est un support en aggloméré, ensuite vient un décor puis une dernière couche de protection et d’usure, le tout imprégné de résine thermodurcissable.
Relativement bon marché et simple à installer, le parquet stratifié rencontre un franc succès car il imite parfaitement le bois et offre un choix de décors très variés qui suit les tendances.Son inconvénient majeur, par rapport aux autres types de parquets en bois, est sa résistance et sa durée de vie qui sont bien moindres. Maintenant, l’offre est large et toutes les qualités existent, tout dépend du niveau de résistance que vous souhaitez avoir en fonction d’une utilisation plus ou moins importante et de votre budget, bien sûr.