Travaux

Visseuse ou visseuse à choc, comment choisir ?

La visseuse à choc fonctionne comme une perceuse visseuse, elle permet de visser des boulons plutôt que des vis !!

Leurs différences :

Le force de serrage exprimée en Nm est beaucoup plus importante sur une visseuse à choc. De 65 Nm à 80 Nm pour une visseuse classique, et peut monter à plus de 500 Nm pour la visseuse à choc, 600 Nm pour une visseuse filaire Metabo.

La visseuse à choc serre le boulon grâce à un mécanisme de frappe composé d’un moteur, d’un ressort, d’une enclume et d’un impacteur, ce sont les frappes tangentielles.

La visseuse à choc a une capacité de monter rapidement en tours/minute de façon à pouvoir enchaîner les vissages.

Le prix d’une visseuse  à choc :

A partir de 69€ pour une utilisation régulière :

Dexter Power, 18V, 3Ah, sans batterie*, 140 Nm, 1,5kg.

Ryobi, 18V 4Ah, sans batterie*, 220 Nm, 1,2kg

A partir  de 170€ pour une utilisation intensive :

AEG, 12V, de 0 à 3000 coups/min, 2 batteries, 115 Nm, variateur de vitesse, 1kg,

Bosch , 18V, 4 Ah, sans batterie,160 Nm, sans variateur de vitesse, 1,5kg.

Metabo propose un modèle filaire de 3 kg, 600 Nm à un tarif de 400€ environ. Cette visseuse à choc offre une performance exceptionnelle pour les travaux de vissage difficiles, un travail qui génère peu de chocs en retour graĉe à son couple de rotation très élevé, elle est équipée d’un système électronique Vario qui permet de travailler avec des vitesses adaptées aux matériaux, et d’un carter de réducteur robuste en fonte d’aluminium moulée sous pression pour une dissipation de la chaleur et une longévité optimales.

Le prix d’une visseuse :

A moins de 50€

Mac allister propose un modèle de 12V 1,3 Ah, diamètre du mandrin 10mm

A partir de 100€,

Makita propose un modèle filaire de visseuse à percussion,100 Nm, 1 kg

Dexter Power vous propose un modèle de 14,4V, 1,5 Ah, 1,3 kg, avec 2 batteries Lithium-ion, garantie 2 ans.

Votre choix :

La visseuse et la visseuse à choc existent toutes les 2 en version filaire, à batterie ou encore pneumatique.

Chaque alimentation a ses avantages et ses inconvénients et occasionne des coûts différents.

Le modèle filaire, plus puissant, laisse moins de liberté de mouvements

Le modèle à batterie offre plus d’autonomie. Selon son intensité le poids de la batterie varie, par conséquent, une batterie de faible intensité sera plus légère et inversement.

De plus en plus de marques proposent des modèles qui s’adaptent à tous les outils de leurs marques respectives, il faut simplement respecter le voltage de la batterie. Avoir au moins 2 batteries permet le chargement de l’une pendant le fonctionnement de l’autre.

Le modèle pneumatique doit être relié à un compresseur, d’où présence d’un flexible.

Il faut prendre en considération le lieu du chantier, la force de serrage, l’équipement ou non d’un variateur de vitesse, le poids de la visseuse qui est une donnée importante lors d’une utilisation prolongée.  

Plus votre visseuse aura de puissance, de force de serrage, plus le prix sera élevé. Évaluez bien vos travaux à réaliser, une visseuse classique sera peut être suffisante pour effectuer vos travaux. La visseuse à choc ne nécessite pas forcément une deuxième poignée comme la visseuse car, grâce à sa rotation de couple élevée, le travail génère peu de chocs.

Quelques options sont disponibles sur les 2 modèles, telles que la lumière Led, le crochet de ceinture, l’affichage du niveau de chargement sur la batterie.

La visseuse à choc et la visseuse peuvent être complémentaires.