Chauffage

Les différents types de poêles à granulés

La famille des poêles à granulés bois est grande!

En fonction du nombre de pièces que vous souhaitez chauffer et de vos exigences, vous opterez pour un modèle ventilé, hydraulique, canalisable ou à convection naturelle

Les poêles ventilés

undefined

Ils sont munis d’un système de ventilation et vous permettront de chauffer la pièce dans laquelle il est installé, d’une manière homogène grâce à la soufflerie qui répartit, efficacement, l’air chaud . Avant d’opter pour un modèle ventilé, il faut tenir compte que leur fonctionnement fait un peu de bruit, plus ou moins, en fonction des modèles. Cela peut avoir des conséquences sur le lieu d’installation que vous lui prévoyez.
Le bruit peut être, éventuellement, gênant pendant la phase de chauffe qui va durer, environ 10 minutes.

Les poêles à convection naturelle

Ces poêles fonctionnent silencieusement car ils ne sont pas munis de soufflerie. Ils accumulent la chaleur dans des masses thermiques et la diffusent par la suite.
L’inconvénient de ce système est le temps de chauffe qui est aussi long que celui d’un poêle à bois classique, avec, en plus, une mauvaise répartition de la chaleur dans la pièce, contrairement aux modèles ventilés qui diffusent une chaleur uniforme.

Les poêles canalisables

Ce système est intéressant si vous souhaitez, à la fois, chauffer la pièce dans laquelle il est installé, mais aussi, de chauffer d’autres pièces, ou un étage, grâce à la mise en place de gaines souples, qui passeront, dans les parois ou le plancher.
Les appareils sont munis d’une prise et d’un ventilateur à l’arrière (en plus de celui qui équipe la façade) qui permet de raccorder jusqu’à 3 gaines, et de souffler l’air chaud dans d’autres pièces.
Attention, toutefois, à ne pas vouloir mettre de gaines trop longues car le système de ventilation perdrait en puissance.

Les poêles hydrauliques

Ce type de poêles, appelés aussi, « thermo poêles », sont conçus pour être raccordés à votre circuit de chauffage ou plancher chauffant, comme le ferait une chaudière.  Ils peuvent remplacer, dans ce cas une chaudière  fioul ou à gaz.
L’inconvénient de ce système par rapport à une vraie chaudière c’est son approvisionnement en granulés qui reste manuel, avec pour conséquences une autonomie et un rendement moins importants, voire insuffisants dans certains cas.