Autres...

Connaître les matériaux de construction

Pierre, bois, béton, plâtre,…les matériaux utilisés pour la construction de nos maisons sont très divers et chacun a ses spécificités!

Nous pouvons, toutefois, les regrouper en 3 catégories qu’il vaut mieux connaître pour bien choisir son matériel de bricolage!

Primordial pour choisir des chevilles, des lames de scie adaptées à votre ouvrage,par exemple, vous devez connaître la nature des supports sur lesquels vous intervenez pour éviter les erreurs,mais aussi les accidents!

Les matériaux pleins

Le béton : composé de granulats, de graviers, plus ou moins fins, mélangés à du sable et liés entre eux grâce à du ciment.
La brique pleine : petite brique généralement rouge, appelée parfois Clincker, assemblée avec du mortier.
La pierre naturelle : matériau plat plus ou moins dur selon les régions. Elle est assemblée avec un mortier.
Le parpaing plein : bloc de béton allégé ne présentant pas de vide.

Les matériaux creux

La brique creuse : brique légère (rouge) avec des alvéoles à l’intérieur et à parois minces.
La brique creuse plâtrière : brique légère (rouge) de faible épaisseur, alvéolée et à parois minces.
Le parpaing creux : bloc de béton avec des vides intérieurs et de minces parois.
Les hourdis : parpaing creux spécialement utilisé pour des planchers et associé à des poutres de béton précontraint.
La plaque de plâtre simple : grande plaque d’un complexe de carton/plâtre/carton.
La plaque de plâtre avec isolant : grande plaque de plâtre avec isolant polystyrène, laine de roche ou laine de verre collé sur une face.
La plaque de plâtre alvéolée : complexe de deux plaques de plâtre assemblées entre elles par du carton.

 

Les matériaux friables

Le béton cellulaire : bloc ou carreau de grande dimension, en béton très allégé et poreux.
Le carreau de plâtre : carreau moulé en plâtre pur, existe avec des parois creuses. En 5, 7 ou 10 cm.
La pierre reconstituée : bloc, plaque ou carreau de poudre de pierre ré-aggloméré par un liant.
Le torchis et pisé : terre mélangée à de la chaux ou de la paille, moulée en bloc ou compressée entre des pièces de bois.

Maintenant que vous connaissez à quoi correspondent les matériaux pleins, creux et friables, vous pouvez vous reporter à l’article « Les différents types de chevilles«  pour choisir le modèle adapté à votre support.