Décoration

Les vasques, tout ce que vous devez savoir !

Esthétiques, colorées, aux formes design et composées de matériaux très variés, les vasques sont au coeur de la salle de bains !

Laquelle sera la vôtre ?

Pas facile de choisir tant l’offre est vaste.

Voici quelques repères pour vous aider à faire le bon choix !

Quelles sont les différences entre une vasque et un lavabo ?

Une vasque est, soit posée sur un meuble, soit encastrée dans un meuble alors que le lavabo est un équipement indépendant, qui sera suspendu ou sur colonne.

Même si la vasque remporte tous les suffrages à l’heure actuelle, vous pouvez, tout à fait, opter pour un lavabo qui présente quelques avantages que n’offrent pas les vasques.

Malgré son côté un peu rétro, le lavabo reste indémodable même s’il est fortement concurrencé par les vasques. Le lavabo traditionnel résiste, appelé aussi lavabo sur colonne, mais aussi, son cousin, le lavabo suspendu. Choisir un ancien lavabo sur colonne, muni de robinets retro, donne du caractère à une salle de bains et séduit les amateurs d’authenticité.

Par ailleurs, choisir un lavabo suspendu peut être une solution très fonctionnelle pour des personnes à mobilité réduite. La hauteur de fixation du lavabo s’ajuste en fonction de la personne qui l’utilise et le nettoyage est simplifié par l’absence de colonne ou de meuble, dans le cas des vasques.

Une grande diversité de matériaux

La céramique

  • C’est, sans doute, le matériau le plus utilisé car elle reste économique et a su se diversifier avec une offre actuelle moderne et colorée accessible à tous les budgets.

Le corian

  • Les matériaux de synthèse, comme le corian, un matériau, à la fois massif et non poreux composé d’un tiers de résine acrylique et de deux tiers de minéraux naturels, notamment, la bauxite, appelé aussi l’ATH qui signifie trihydrate d’alumine. C’est un revêtement très résistant et hygiénique qui séduit, d’autant plus, par son esthétique.Par contre, le prix du corian est élevé.

Le verre

  • En verre trempé,  de jolis modèles mais attention tout de même car les modèles en verre transparent, qui sont souvent des vasques à poser gardent des traces d’eau visibles après chaque utilisation.

Les pierres naturelles

  • En marbre, granit, en pierres fossiles, grès, elles coûtent de 200 à 300 €.Il est conseillé d’utiliser un produit spécifique pour l’entretien de la pierre naturelle que vous trouverez chez les revendeurs de vasques.

L’acrylique

  • L’acrylique est économique mais est un matériau sensible aux rayures et qui peut se détériorer au contact des produits chimiques.

L’inox

  • Il est possible de trouver des vasques en inox, mais si ce ne sont pas les modèles les plus faciles à se procurer.

Le béton

  • Le béton utilisé pour la fabrication de vasques résulte d’un juste mélange d’eau aux autres composants, le sable, le ciment, pour obtenir un béton résistant à ce type d’utilisation. Par ailleurs, une protection hydrophobe, qui repousse l’eau, bloquera le phénomène de migration de l’eau, ainsi qu’une finition à base de résine.

 

A encastrer ou à poser

Les vasques à poser

  • Leur installation est, plutôt, simple car il suffit de découper le plan de toilette pour y faire passer l’évacuation. Les vasques à poser font fureur en raison de leurs formes modernes avec un grand choix de matériaux et de teintes.En forme de bol,rectangulaire, carrée disponibles dans tous les matériaux décrits ci-dessus.

Les vasques à encastrer

  • Elles s’intègrent à un plan de toilette ou à un meuble. Deux systèmes d’encastrement sont possibles, encastrement par-dessous ou encastrement par-dessus. Ces dernières sont les plus simples à poser et sont les vasques à encastrer les plus vendues.
  • Les vasques à encastrer s’adaptent parfaitement bien aux plans de toilette en bois, qui se découpent simplement avec une scie sauteuse, et aux surfaces carrelées.

Le succès des plans vasques

Plan double vasque / Castorama

Lorsque la vasque et le plan de toilette ne font qu’un,  d’un seul tenant, nous parlons alors de plan vasque. L’avantage de cet équipement est qu’il n’y a pas de joint entre la vasque et le plan de toilette, pour un entretien simplifié.et qui de surcroît, rend impossible l’infiltration d’eau sous la vasque.

Il faut distinguer deux types de plan vasques.
Les plans vasque suspendus : fixés directement au mur à l’image d’un lavabo suspendu,
Les plans vasque à poser : dans ce cas de figure,le plan vasque repose sur un meuble ou sur des pieds.

Les plans de vasques se déclinent sous des formes variées, dans tous les matériaux possibles et peuvent intégrer une double vasque très pratique si vous avez l’espace suffisant (120 cm de large minimum).

Par ailleurs, un plan vasque suspendu reste une alternative intéressante pour les personnes à mobilité réduite.