Travaux

Ponceuse ou décapeur thermique Que choisir ?

Vous souhaitez enlever de la lasure, un vernis ou autres peintures. Deux solutions s’offrent à vous. La ponceuse ou  le décapeur thermique.

La ponceuse :

ponceuse excentrique

La ponceuse, munie d’un papier abrasif vous permettra d’enlever la couche de peinture. Vous devrez vous équiper de papiers de verre de différents grains. Choisissez le grain adapté à votre support. Vous commencerez toujours vos travaux par le plus gros grain et les finitions se feront avec avec le grain plus fin.

Le décapeur thermique :

Il agit comme un gros sèche cheveux, c’est la chaleur de votre appareil qui vous permettra de ramollir la peinture, le vernis ou la lasure. Vous pouvez y adapter une buse réductrice ou plate afin de pouvoir atteindre le moindre recoin. La chaleur va faire cloquer la peinture ou le vernis, il ne vous restera plus qu’à l’enlever à l’aide d’un grattoir ou d’un couteau de peintre. La buse doit se tenir à une quinzaine de centimètre de votre support. Soyez toujours en mouvement avec votre appareil afin de ne pas abimer le bois ou déformer le métal.

Votre choix :

Ce sont deux méthodes de décapage différentes, qui vous apporteront le même résultat final. Ces deux appareils vous permettront de remettre à nu votre support. Travaillez toujours dans le sens du fil du bois.

Les lunettes de protection, les gants épais et le masque sont nécessaires pour ces travaux. Les anciennes peintures peuvent contenir du plomb, apporter vos poussières à la déchetterie. Munissez vous d’une bâche afin de protéger votre sol.

Après avoir décaper avec votre décapeur thermique, vous pourrez parfaire votre travail en passant un papier abrasif grain fin.

Dexter Power, Makita, Einhell, Bosch, Métabo, Ryobi, Stanley, Milwaukee et bien d’autres marques vous proposent ces modèles. Ces modèles existent en verson filaire ou à batterie.

Leurs prix peuvent varier de 20€ à 400€. Les modèles filaires restent les moins chers.