Chauffage

Poêle à bois ou cheminée que choisir ?

Vous hésitez entre un poêle à bois ou une cheminée pour votre salon. Cet article va vous permettre de faire votre choix.

Les deux vont vous permettre de vous chauffer au bois et vous trouverez plaisir à regarder ces flammes. Le choix du combustible, la puissance de chauffe, le rendement seront les critères importants dans votre choix.

La puissance se calcule en fonction du volume à chauffer, il  faut prévoir 100W par m² pour une maison isolée, et 60W par m² pour une maison très bien isolée.

Le choix du combustible sera le bois ou les pellets.

Le rendement énergétique, si vous souhaitez qu’il soit bon devra dépasser les 70 %.

La cheminée à foyer ouvert :

Très agréable à regarder, elle ne vous apportera pas un grand rendement de chaleur (10 à 20%), la majorité de la chaleur s’échappe dans le conduit. Elle vous permet d’admirer de belles flammes, d’entendre le crépitement du bois qui consume. Son autonomie sera de 3 à 5 heures.

L’insert : à partir de 500€

Si vous possédez une cheminée à foyer ouvert, vous avez la possibilité d’y insérez un foyer à l’intérieur, l’insert. Ces travaux demandent une étude de faisabilité auprès d’un professionnel afin de respecter toute la réglementation et les consignes de sécurité. Vous devrez peut être retuber votre cheminée. L’insert va vous permettre de diminuer votre consommation de bois ou de pellets, et vous apporter un rendement supérieur à votre cheminée foyer ouvert. Son rendement atteint plus de 70 %.

La chaleur produite par la combustion du bois va chauffer les parois de l’insert qui vont chauffer à leur tour l’air présent  en partie basse de l’appareil. Cet air va s’échapper par des grilles prévues à cet effet. La vitre va également rayonner de la chaleur.

L’insert existe en version bois et en version pellets. Le prix d’entrée de gamme sera de 500€, il peut atteindre 5000€

La cheminée à foyer fermé : à partir de 200€

Le foyer fermé s’installe avant le montage de la cheminée. Le principe consiste à récupérer l’air frais de la pièce par le bas du foyer puis de le rechauffer. Ensuite l’air ressort en haut de la hotte et peut être diffusé par des gaines vers les autres pièces. Son taux de rendement est de plus de 70 %.

Le poêle à bois : à partir de 500€

Vous trouverez différents modèles sous la marque Godin, Supra, Moderan. Le prix dépendra de la puissance en KW de votre poêle mais aussi de son design.

Le poêle à bois à simple combustion : il offre un rendement inférieur à 70 %.

Le poêle à bois à double combustion : il bénéficie d’une seconde entrée d’air qui provoque une  combustion complémentaire, il va brûler les gaz de la première combustion, son rendement sera compris entre 70 et 80 %.

Le poêle à bois à combustion turbo : il est équipé d’un système de soufflerie qui accélère la combustion et booste le temps de chauffe afin d’offrir un rendement optimal de plus de 80 %. La combustion permet de diminuer les dépôts de suie.

Le poêle de masse à inertie : à partir de 5000€

C’est un poêle, dans lequel vous faites 2 ou 3 heures de feu pour 24 heures de chauffage. Son rendement peut atteindre 90 %. Vous pouvez y glisser des bûches de 50cm. Il restitue la chaleur doucement et longtemps. Ils ont une puissance comprise 0,5Kw et 10Kw. Des marques comme  Tulikivi, Hiemstra, Nordoven vous proposent ces modèles.

Le poêle à granulés : à partir de 1000€ 

C’est un mode de chauffage économique, pratique et performant. Il est muni d’un réservoir dans lequel sont placés les granulés et qui permet à votre poêle de s’alimenter automatiquement. Sa puissance peut varier de 4 à 12Kw. Il doit être relié à un conduit de cheminée. Si vous ne possédez pas de cheminée, votre vendeur pourra prévoir l’installation d’un tubage inox en fonction de 

l’aménagement de votre habitation. En dernier recours, vous pourrez installer un poêle à granulés avec une sortie par ventouse, cette installation nécessite pour éviter tout incident d’intoxication au monoxyde de carbone, un poêle à granulés étanche. 

Le poêle à granulés peut diffuser la chaleur par convection simple, c’est à dire que la chaleur est diffusée par les sorties d’air du poêle sans aucune aide, ou par convection forcée, l’air chaud sera alors pulsé à l’aide d’un ou deux ventilateurs.

L’arrivée d’air et l’extraction des fumées sont des aspects très importants à prendre en compte lors de l’installation de votre poêle à granulés. Faites appel à un professionnel pour l’installation de votre poêle.

Son prix varie en fonction de sa puissance, de sa programmation, de sa capacité de réservoir, de sa convection.

Votre choix :

L’insert, la cheminée à foyer fermé, la plupart des poêles à bois ont des rendements qui atteignent et même dépassent les 70 %.

Ils se fera en fonction de vos souhaits, est ce le chauffage principal, ou un chauffage pour l’intersaison ? Il est important de choisir la puissance et le rendement selon vos désirs, il est inutile de choisir le haut de gamme pour un chauffage d’appoint.

Il faut savoir que la fonte est un matériau robuste, très lourd. Elle a une excellente inertie thermique et offre une diffusion homogène de la chaleur.

L’acier est plus léger, plus facile à installer. Il sera moins cher à l’achat. Sa restitution de chaleur sera moins performante que la fonte.

En fonction de vos disponibilités, vous pouvez  programmer le poêle à granulés depuis smartphone ou à l’aide de sa télécommande. Il est peu salissant, peu encombrant.  Le bruit du ventilateur est plus ou moins élevé selon les appareils. Il offre un rendement de 90 %.

Les lignes du poêle sont plus flatteuses et épurées que la cheminée.

Attention à la qualité du bois , il doit être sec sinon il brûlera mal et fera baisser le rendement de votre appareil. Prévoyez un espace abrité de la pluie pour stocker vos bûches. Un nettoyage régulier de votre  vitre lui évitera de trop s’encrasser et vous permettra de pouvoir profiter des belles flammes que nous offre le feu de bois.

Le ramonage fait également partie de l’entretien annuel de votre installation, il est conseillé de le faire réaliser  par un professionnel.

Pour le choix de votre foyer, Le label Flamme Verte atteste que le rendement de votre poêle atteint le rendement énergétique et le taux de monoxyde de carbone (CO) défini par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. La performance et l’écologie associées ont une classification en étoile qui va de 1 à 7 étoiles. Les meilleurs appareils obtiennent la note de 7.

Certains modèles de poêle disposent des conditions éligibles à un crédit d’impôt, ils n’ont pas nécessairement le label Flamme Verte.