Décoration

Apprenez à poser des plaquettes de parement

Vous souhaitez donner un aspect rustique à votre maison, habiller un mur un peu défraîchi ou habiller un bar en plâtre, rien de mieux que les plaquettes de parement qui imitent avec beaucoup de réalisme beaucoup de pierres.
Ces imitations de briques ou de pierres s’installent à l’intérieur comme à l’extérieur, vous allez vous rendre compte que leur pose est relativement simple à réaliser !

Etape 1 : Préparation de la surface

Dans un premier temps, vous devez retirer les plinthes de votre mur.
Assurez-vous qu’il soit sain, (pas d’humidité, pas d’effritement..) propre, lisse et plat. Grattez et retirez la poussière. Vous n’avez pas besoin de reboucher les fissures ou les petits trous car les pierres de parement les cacheront.
Pour améliorer l’adhérence de votre colle, nous vous recommandons de strier la surface du support avec un cutter ou d’une brosse métallique.

Etape 2 : Traçage des repères

A l’aide d’un cordeau à tracer et d’un niveau à bulle, marquez sur votre mur un repère qui correspond à la hauteur d’une rangée de parement à laquelle vous ajoutez l’équivalent de la hauteur du joint .
Matérialisez ce repère en traçant une ligne horizontale.

Etape 3 : Préparation du ciment colle

Si vous utilisez du ciment colle prêt à l’emploi aucune préparation n’est nécessaire.
Par contre, si vous préférez utiliser du ciment colle en poudre moins cher, vous devrez alors le diluer dans de l’eau en suivant les instructions du fabricant indiquées sur le paquet.
Nous vous conseillons d’utiliser un mélangeur afin d’obtenir une pâte homogène sans grumeaux.

Etape 4 : Encollage des plaquettes

Commencez l’encollage de votre support en partant d’un des coins inférieurs de la surface du mur à décorer.
Avec une spatule crantée, encollez une petite surface de votre mur, équivalent à environ la hauteur de 3 plaquettes.
Pour poser la plaquette, appuyez fortement en la faisant légèrement bouger de gauche à droite pour que la colle se répartisse bien sur toute la surface.
Procédez de la même façon, pour le reste des plaquettes en prenant la précaution de toujours les aligner sur le repère.
N’oubliez pas de placer une baguette de séparation entre toutes les plaquettes afin de les espacer suffisamment pour y déposer le joint.

Pour positionner vos plaquettes, vous avez le choix entre les aligner, les décaler, à ce moment-là, vous devrez commencer votre seconde rangée par une demi-plaquette, ou vous pouvez également en disposer certaines verticalement pour un varier la finition.

Etape 5 : La découpe de plaquettes

Pour commencer ou terminer une rangée, vous allez être très certainement amenés à découper une plaquette pour l’ajuster à l’espace restant.
Tracez votre ligne de découpe avec un mètre et un crayon.
Effectuez ensuite la découpe à la meuleuse en gardant votre outil bien droit et sans appuyer sur le disque pour éviter les éclats.

Etape 6 : La jointure

Le temps de séchage recommandé est d’au moins 24 h avant de procéder à la jointure.
Commencez par retirer les cales de bois et procédez à la pose du joint.
Vous pouvez utiliser une poche qui  permet une application précise et régulière. Il suffit de presser sur la poche pour faire sortir le joint et combler les interstices de la jointure en y allant délicatement sans déborder sur les plaquettes. Essayez de faire des jointures les plus rectilignes possibles.

Sinon, vous pouvez utiliser une truelle, « langue de chat », mais attention car l’application est moins précise et il est facile de déborder sur les plaquettes.
Laissez sécher le tout30 min, puis enlevez le surplus avec le fer à joint.
Vous pouvez, également lisser les jointures avec un pinceau fin légèrement mouillé, ou directement avec votre doigt. Ne trainez pas car le joint sèche relativement vite.
Pour obtenir une finition parfaite, munissez-vous d’une éponge humide pour essuyer les coulures de jointures qui auraient pu tomber sur les plaquettes.

Vous trouverez des plaquettes de parement dans beaucoup de marques, avec des prix au m2 entre 20 €  et 40 €.