Décoration

Les bons outils pour peindre

Peindre fait partie des opérations courantes de bricolage accessibles au plus grand nombre.

Cependant, pour optimiser le résultat et rendre le travail agréable, il est préférable d’être bien équipé dès le départ.

Petit tour d’horizon des outils destinés à la peinture pour bien les choisir en fonction de vos besoins!

 

La préparation du chantier

Avant d'arriver avec vos pinceaux et vos peintures, la première opération sera de protéger ce qui ne doit pas être peint.

Protection des murs : Utilisez des adhésifs de masquage pour protéger les périphéries des murs à peindre. En général, un ruban standard est suffisant, mais vous trouverez, dans le commerce des rubans spécifiques qui s'adaptent aux différents cas de figure. En effet, il existe des rubans de masquage pour des reliefs plus ou moins importants, pour lignes droites et pour lignes courbes.
Il est important de les retirer dès que vous avez fini de peindre sans attendre, sauf pour certains nouveaux rubans qui peuvent rester en place jusqu'à trois semaines pour des chantiers qui nécessitent de nombreuses couches de peintures.

Protection des vitres : Placez un ruban de masquage tout autour du cadre, à l'intérieur et à l'extérieur, pour protéger, à la fois la vitre et le mur.

Protection des sols : Le plus simple est d'étendre une bâche ou de grands cartons par exemple. Pensez à recouvrir vos meubles également si vous ne les sortez pas de la pièce.

 

Poils synthétiques ou poils d'origine animale ?

S'il y a bien un point qu'il ne faut pas négliger, c'est la qualité des poils des pinceaux. Les matières premières utilisées peuvent être synthétiques ou d'origine animale, comme le poil de sanglier ou la soie de porc.
Pour les peintures acryliques, vous préférerez les pinceaux avec des poils synthétiques car ce type de peinture peut endommager la soie de porc. Par contre, pour les peintures glycérophtaliques, la soie de porc est parfaitement adaptée.

Il est préférable de lésiner sur la qualité de la peinture que sur la qualité du pinceau car la conséquence des pinceaux premiers prix va être la perte des poils pendant l'application de la peinture. Un pinceau de qualité vous évitera ces désagréments, aussi, évitez les pinceaux bas de gamme qui vont laisser leurs poils sur vos surfaces. Dans tous les cas, il est préférable de brosser vos pinceaux avant de les utiliser pour retirer tous les résidus de poils mal accrochés.

Un autre point important à prendre en compte pour vos pinceaux sera leur entretien car sans un nettoyage efficace avec le bon produit, ils vont durcir et devenir inutilisables, même s'ils sont de bonnes qualités.
Disponibles sous différentes formes, brosse plate ou ronde, votre choix doit se faire en fonction du travail à réaliser. Pour des surfaces planes, c'est une brosse plate et pour des zones difficiles d'accès, vous prendrez une brosse ronde et pointue, ainsi que pour rechampir des surfaces étroites.

 

Bien choisir son rouleau

La famille des rouleaux est grande et il n'est pas toujours simple de s'y retrouver pour choisir le plus approprié aux travaux à réaliser. Pour les grandes surfaces, vous les préférerez aux pinceaux pour une question de rendement.

Rouleau en laine de mouton
Il peut s'agir de véritable laine de mouton, mais elle peut aussi être synthétique. Ces rouleaux sont très utilisés car ils offrent une bonne qualité de finition. Disponibles sous 3 formes : laine épaisse, semi-épaisse et rase, vous choisirez la bonne épaisseur en fonction de l'état de votre support à peindre, plus il sera brut et rugueux et plus la laine devra être épaisse.

Rouleau en mousse
C'est le rouleau le plus économique et qui s'utilise pour tous types de travaux. En fonction de l'effet désiré, vous choisirez une structure de surface plus ou moins fine.

Mini-rouleau
Ce petit rouleau est très pratique et permet de peindre des supports bois rapidement.

Rouleau en mohair
Le poil de chèvre est utilisé pour appliquer des peintures satinées et brillantes, appelé, également, rouleau à laque. Les laques demandent un outil qui ne goutte pas et qui ne laissera aucune trace ni poils, et le mohair est parfait dans ce cas de figure.

Rouleau à effet
Pour obtenir des finitions décoratives particulières, optez pour des rouleaux à effet. Disponibles avec de nombreux motifs, ils vous permettent d'obtenir des effets marbrés, imitation boiserie, pailleté, noué…
Cependant, pour réussir ces effets, vous utiliserez des peintures à effet avec ce type de rouleaux.

Recommandations avec d'utiliser votre rouleau : Tout comme pour les pinceaux, avant de l'utiliser pour la première fois, il est recommandé de le frotter pour retirer tous les résidus de poils qui pourraient se retrouver sur vos supports à peindre.
Par ailleurs, lors de l'application, prenez de petites quantités de peinture pour éviter qu'elle ne coule.

 

Le nettoyage et l'entretien des outils

A moins d'avoir décidé dès le début du chantier que vous jetterez vos pinceaux et rouleaux après cette utilisation, vous devrez nettoyer parfaitement vos outils pour pouvoir les utiliser à nouveau et les conserver le plus longtemps possible.
Pour les peintures acryliques, l'eau sera suffisante, mais si elle est tiède et que vous y ajoutez un peu de savon, l'opération sera plus simple et plus efficace. Quant aux peintures glycérophtaliques, vous utiliserez du White Spirit.
Une fois débarrassés de toutes traces de peintures séchez-les bien et disposez-les toujours la tête en haut pour que les poils gardent leur forme initiale.