Jardinage

Quel scarificateur choisir ?

Votre pelouse ne respire plus, elle a besoin d’être scarifiée ? Il existe des scarificateurs manuel, électrique ou thermique.

Le scarificateur manuel, pour un jardin de moins de 100m²

Sans roue, il se présente comme un râteau, que vous devrez tirer afin d’éliminer la mousse ou autres détritus. Il possède d’un côté 11 lames pour scarifier la pelouse et de l’autre, 21 dents en acier pour émousser la couche de feutrage.

A roue, il offre une largeur de travail de 32 cm, il est équipé de lames montées sur un rouleau. Vous devrez alors pousser le scarificateur, c’est un travail qui va vous demander beaucoup d’énergie et de patience, il conviendra pour une petite pelouse.

Il peut être utile de prévoir un manche solide et léger, effectuez toujours des passages croisés.

Ces 2 modèles ne ramassent pas, il faudra donc passer le râteau pour ramasser les déchets de la scarification.

Le scarificateur manuel sera moins cher qu’un scarificateur électrique ou thermique. Les mauvaises herbes, mousses ou autres végétaux seront retirés par les efforts que vous aurez fourni en tirant ou en poussant votre scarificateur. Un seul passage ne suffira peut être pas !!Le ramassage des déchets se fait également manuellement. Cette tâche sera longue et éreintante mais économique.

 

Le scarificateur électrique, jusqu’à 500m²

C’est un appareil qui ressemble à une tondeuse, il n’est pas muni d’une lame mais d’un axe rotatif équipé de dents, griffes ou de couteaux.

Il convient pour des jardins de taille moyenne. Il est généralement équipé d’un bac de ramassage, c’est un appareil efficace qui offre plusieurs hauteurs de travail et facile à manier. Vous le pousserez  comme votre tondeuse, vous devrez effectuer des passages croisés, choisissez un modèle muni d’un bac de ramassage. Plus votre largeur de travail sera large, moins vous aurez d’aller retour à effectuer.

Il est facile à utiliser, ergonomique, il vous fera gagner du temps et de l’énergie, il sera facile à  ranger. Il est peu bruyant et sa puissance va de 1000W à 1800W. Son entretien sera simple, il suffira de nettoyer les dents, griffes ou couteaux. Son utilisation se limite à une surface d’environ 500m² , il peut nécessiter la présence d’une rallonge.

Le scarificateur de pelouse thermique, à partir de 500m² :

Il convient pour les grandes surfaces, il est facile à manier. Il sera efficace pour votre pelouse de plus de 500m². Il sera plus bruyant qu’un scarificateur électrique, je vous conseille donc de porter un casque antibruit.Votre travail sera effectué plus rapidement,  Son entretien nécessitera nettoyage du filtre à air et des bougies, courroie et vidange.

 

Dents, griffes ou couteaux :

Les dents et les griffes auront plus pour vocation de démousser.

Les couteaux pénètrent plus en profondeur dans le sol, ils permettent d’arracher les racines telles que le trèfle, et d’aérer votre pelouse.

Après le passage des griffes ou couteaux, votre pelouse paraîtra abimée, pas d’inquiétude, c’est pour son bien, cela va lui permettre de mieux respirer et au bout de quelques jours, vous retrouverez une belle pelouse.

Votre choix :

Le choix de scarificateur se fera en fonction de la superficie de votre terrain. Il est facile d’utilisation.

C’est un appareil que vous passerez 2 fois par an maximum. Investir un gros budget n’est peut être pas nécessaire, fixez vous un budget, le prix moyen d’un électrique est de 170€  et d’un thermique est de 350€ . Une fois la scarification effectuée, n’oubliez pas de nettoyer votre appareil (couteaux, griffes nettoyées et plus de terre au niveau des roues), dans un endroit sec.

Le manuel vous demandera plus d’effort, le modèle électrique et le modèle thermique, très maniables proposent des largeurs de coupe différentes et certaines options telles que le guidon réglable (pour un rangement plus facile), le bac de ramassage.

La durée de garantie, la disponibilité des pièces après achat peuvent également vous aider dans votre choix.