Chauffage

Bien choisir sa climatisation

Aie aie aie, qué calor !

Quand l’air devient irrespirable, on pense climatisation, mais encore faut-il savoir laquelle adopter pour rester à bonne température et passer l’été au frais !

Petit tour d’horizon de tous les appareils disponibles sur le marché!

Quels sont les différents types de climatiseurs?

 

Le climatiseur monobloc

Comme son nom l'indique, il est fait d'un seul morceau. Il pompe les calories de la pièce où il est placé pour les extraire, grâce à un tuyau d'évacuation, vers l'extérieur. Plus ou moins bruyant, il ne climatiser qu'une pièce de taille moyenne.L'avantage du monobloc, est qu'il ne nécessite aucun travaux d'installation!

 

Le climatiseur SPLIT

Le SPLIT est composé d'un bloc placé à extérieur, d'un ou plusieurs blocs intérieurs qui sont reliés, entre eux, par une tuyauterie.
Le bloc extérieur est composé d'un compresseur, d'un bloc intérieur et de l'évaporateur. En pratique, c'est un liquide qui tourne dans un circuit et qui entraîne les calories à l'intérieur de l'habitation et les évacue vers l'extérieur.
Son avantage est, bien sûr, un niveau sonore plus bas qu'avec un climatiseur monobloc, car le compresseur est à l'extérieur.
Cela dit, il convient de vérifier si les nuisances sonores extérieures ne peuvent pas occasionner de problèmes avec votre voisinage, qui pourrait se retourner contre vous.
Bien choisir son emplacement, et pour votre confort sonore personnel, mais aussi pour celui de vos voisins.
Quand on parle de climatiseur réversible,cela veut obligatoirement dire climatiseur SPLIT, avec lequel on peut inverser le fonctionnement, pour passer en mode chauffage,pour qu'il puisse pomper les calories présentes dans l'air extérieur pour les restituer à l'intérieur : il s'agit là d'un système de chauffage économique car il permet de restituer environ 3 fois plus d'énergie qu'il n'en consomme pour son fonctionnement.
Son inconvénient réside dans les fait que lorsqu'il fait très froid dehors, même si beaucoup de progrès ont été fait ces dernières années, il est limité en production de chaleur.

 

Le climatiseur gainable

Solution peu connue qui consiste à poser une unité intérieure dans les combles, donc invisible, et à répartir l'air chaud ou froid grâce à des gaines. Les avantages sont une grande discrétion et la répartition facile dans toute la maison. Mais il faut avoir des combles ou un faux plafond. Un climatiseur gainable comprend une unité intérieure associé à un groupe extérieur, que l'on place à l'intérieur d'un faux plafond ou bien dans les combles. Il est composé d'un réseau de gaines permettant la diffusion de l'air dans différentes pièces en simultanée . En neuf comme en rénovation, cette solution vous garantit une discrétion optimale.
L'avantage majeur de cet appareil est d'une grande discrétion au niveau esthétique puisque seules les grilles de diffusion et d'aspiration sont visibles. C'est clairement l'appareil le plus silencieux parmi tous les climatiseurs du marché. Enfin, le climatiseur gainable permet à la fois de climatiser, mais aussi, de chauffer.

 

Les climatiseurs mobiles

Ils ont l'avantage de pouvoir être emmené partout avec soi, dans toutes les pièces de la maison.
C'est toujours le cas des climatiseurs monobloc, et il existe, également, des climatiseurs SPLIT qui ont cette possibilité : montés sur roulettes et reliés au bloc extérieur par une gaine plate qui passée par une fenêtre. Parfait pour une climatisation ponctuelle.

 

La technologie Inverter

Cette technologie permet de moduler la puissance du compresseur en fonction du besoin. Le confort de l'habitation est nettement amélioré (moins d'amplitude thermique), et une consommation d'électricité diminuée.

 

Les bons critères pour choisir un appareil de climatisation

Pour déterminer la puissance de votre appareil, pour le chaud ou pour le froid, il vous faut connaitre la surface despièces à climatiser. Avant de choisir un modèle de climatiseur, il est impératif de tenir compte de plusieurs critères, à savoir la consommation énergique, le niveau sonore, le volume à climatiser, le prix et la complexité de l'installation…

  • La consommation élevée en énergie : C'est toujours le point noir. En effet, c'est l'inconvénient majeur de la climatisation. A noter cependant que les climatiseurs réversibles sont plus rentables grâce à leur fonction chauffage l'hiver. Les climatiseurs sont classés en catégorie, allant de de A (les plus économes) à G (les plus gourmands).

  • Attention au niveau sonore : De manière générale, les modèles SPLIT sont, en principe, les plus silencieux dans la mesure où le moteur est placé en extérieur. Leur niveau sonore est compris entre 16 et 42 décibels. Les monoblocs fixes sont les plus bruyants, avec un niveau sonore qui varie de 45 à 58 décibels.

  • Le ratio/volume à climatiser : Ce n'est pas en choisissant un modèle d'une puissance très importante que votre pièce sera mieux climatisée. Tout dépend de la surface, et donc du volume de la pièce. Ainsi, pour une superficie inférieure à 20 m², une puissance de 7000 BTU suffira amplement. Pour une surface de moins de 30 m², une puissance  égale à 9000 BTU est conseillée. Pour une pièce de moins de 40 m², on recommande 12000 BTU. Et enfin, pour une pièce de plus de 40 m2, optez pour une puissance de 18000 BTU.

  • Le prix :Les modèles mobiles sont plus économiques à l'achat que les modèles fixes. On peut ainsi en trouver à 300 € dans les centres commerciaux. Attention cependant, car, à ce prix, ils peuvent être assez bruyants et pas très efficace. En moyenne, les prix varient entre 500 et 1500 €. Pour les modèles fixes, il faut compter entre 800 et 2000 €, pose comprise. Pour une climatisation fixe, il faut ajouter au prix d'achat, le coût d'une maintenance annuelle réalisée par un professionnel notamment pour le contrôle du bon fonctionnement du circuit frigorifique. Les climatiseurs réversibles sont très compétitifs. Leur prix n'est pas plus élevé que celui d'un modèle qui ne produit que du froid.

  • L'installation des climatiseurs fixes :Les modèles mobiles ne nécessitent en général, pas de pose particulière. Quelques notions de bricolage suffisent. Bien installer un système de climatisation fixe est une opération plus compliquée. Certaines installations nécessitent obligatoirement l'intervention d'un professionnel. Il faut installer, par exemple, des conduites fréon, l'évacuation des condensas…

Pour résumer, il faut garder à l'esprit qu'une bonne isolation permet de garder une maison fraîche en été, et chaude en hiver!