Jardinage

Pratiquez l’arrosage d’été

A l’heure actuelle, difficile de dire si l’été sera chaud et sec. Quoi qu’il arrive, voici les conseils de Roland Motte pour arroser au mieux vos plantes pendant l’été.

 

Le principe… 

Toutes les plantes ont besoin d'eau pour vivre. Selon l'espèce, le besoin est plus ou moins important. Il existe des plantes chameaux très peu demandeuses en eau, et d'autres qui sont des éternelles assoiffées. Cette notion est précisée sur le chromo de la plante lors de l'achat. Cela dit, une plante chameau ou non, installée en pot doit sa survie au jardinier… Entendez par là que l'évaporation de l'eau se faisant plus rapidement dans un contenant qu'en pleine terre, une plante en pot demande plus de suivi sur le sujet.

 

Limiter l'évaporation

Pour limiter l'évaporation et donc les apports d'eau, pensez au paillage. Pour les végétaux installés en pot, les billes d'argile sont idéales et décoratives, il suffit de les installer sur la surface du terreau. Pour les plantes en pleine terre : paillage de lin, mulch de cacao, pouzzolane, gravier, paillette de chanvre sont autant de solutions décoratives et efficaces. Réservez l'écorce de pin pour les plantes de terre de bruyères (rhodo, hortensia…) et pour les conifères qui accepteront aisément l'acidité de ce paillage.

 

Quand arroser ?

En été, le mieux est d'arroser le soir. Ainsi vos végétaux ont toute la nuit pour profiter des bienfaits de l'eau en imprégnant totalement leur système racinaire. Evidemment, si l'eau du ciel fait son apparition, inutile de faire un apport supplémentaire. L'eau du ciel est non calcaire, elle est parfaitement adaptée à tous les végétaux.

 

Récupérateur d'eau

Le récupérateur d'eau doit être en place de mars à octobre, c'est la période où les végétaux sont demandeurs en eau. Si vous n'avez pas de récupérateur d'eau relié à vote chêneau de toiture, qu'à cela ne tienne, laissez des bassines et autres récipients se remplir d'eau du ciel.